Qu’est-ce que le “Step Dancing ” (danse de pas) ?

En plus de la Contredanse (SCD), il existe de nombreuses formes de danses écossaises, et la RSCDS reconnaît l’importance de chacune dans la culture et l’histoire de l’Ecosse. Bien que la RSCDS se préoccupe principalement de la Contredanse (SCD), nous souhaitons également promouvoir et développer les formes de danse écossaise qui lui sont liées, l’une d’entre elles étant le Step Dancing (danse de pas).

Le Step Dancing est plus exigeant, sur le plan technique, que la Contredanse ; la RSCDS participe à enseigner ces deux formes de danse (notre Summer School propose des cours de Step). Nous organisons même des démonstrations de Step Dancing, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Nous espérons que vous lirez nos informations sur le Step Dancing , et que cela vous donnera envie de pratiquer cette superbe forme de danse en plus de la Contredanse Ecossaise !

En Step Dancing, les danses en solo, comme the Earl of Errol étaient autrefois dansées par les hommes et bien qu’aujourd’hui on les appelle parfois "Ladies’ Step" (danses de pas pour les dames), le répertoire actuel est, pour une bonne part, ouvert à tous.
Step
Step
Style de danse

Les danses de Step peuvent être des danses en solo, ou bien pour deux danseurs ou plus. Une danse est habituellement composée de 6 ou 8 pas de 8 mesures, se terminant souvent par un « close » (refrain). Chacun des mouvements et des pas revient fréquemment dans de nombreuses danses, montrant l’influence combinée des traditions écossaise, française et irlandaise.

(Le passage qui suit est tiré de The St Andrews Collection of Step Dances, qui est en vente dans notre boutique en ligne).

Le Step Dancing est la forme de danse pour laquelle le mariage du mouvement et de la musique est le plus évident, et le plus nécessaire. Ceci vaut particulièrement pour l’harmonie du rythme entre les pas et la musique.

La musique est très plaisante et agréable à écouter, en général d’un style plus coulé que les jigs, reels et strathspeys utilisés en contredanse.

Cela reflète le style plus fluide et élégant, presque de danse classique, qui caractérise ces « Ladies’ Steps ». Beaucoup des danses anciennes furent écrites pour les jeunes filles des « grandes familles » écossaises. Au XVIIIème siècle, on encourageait et on éduquait les jeunes à pratiquer les arts, y compris la danse, qui était enseignée par des maîtres à danser (« dancies ») itinérants.

Cette rubrique est constituée d’extraits d’un article de Susan Nedderman, publié par Helen Russell.

En 1841, Frederick Hill, tailleur à Alford dans le comté de l’Aberdeenshire, décrivit dans un carnet de nombreuses danses parmi lesquelles une dizaine de “Step Dances”. Ces descriptions furent interprétées en 1946 par Miss Cruickshank, dernière d’une longue lignée de professeurs de danse de l’ Aberdeenshire. Miss Cruickshank tenait à ce que ces danses soient exécutées dans un style de danse classique adouci, et c’est ce même style que Mrs Tibbie (Isobel) Cramb transmit durant ses cours à St Andrews.

Le Step Dancing a été introduit à Aberdeen par Francis Peacock, nommé “seul maître à danser du Bourg d’Aberdeen” en 1747, à la demande de la population ; il conserva cet office jusqu’à sa mort en 1808. Son assistant et ami Archibald Duff lui succéda : il semble avoir parcouru le pays, donnant des cours collectifs dans les villes et des cours particuliers dans les châteaux. Il est probable que Hill avait assisté aux cours de Duff. En outre, Duff publia en 1812 une collection d’airs de danse, dont les airs pour 27 Step Dances. Les titres, comme “Pas seul for Miss Margaret Burnett of Leys” et “Pas de deux for the Misses Grant of Monymusk” montrent clairement que beaucoup de ces danses avaient été composées tout spécialement pour des personnes précises et consistaient sans aucun doute en différentes combinaisons des pas de base. Malheureusement les instructions de la plupart des danses de Duff ont aujourd’hui disparu.

Les maîtres à danser organisaient souvent leur (bal) ”Publick” annuel lors duquel leurs élèves montraient leurs talents. De leur côté, les jeunes filles des grandes familles mettaient leur plus jolie robe et des chaussons pour donner un petit spectacle au  château, et divertir les invités de leur père.

Le manuscrit de Hill n’est pas notre seule source sur les Step Dances. Miss Cruickshank en enseigna trois autres à Mrs Cramb. The Rose of Benbecula est l’adaptation d’une danse trouvée au Canada par Mrs MacNab tandis que Callum Brogach fut un présent de Florence Neill à Mrs Cramb : son grand-père, James Neill, l’avait enseignée à la Reine Mère quand celle-ci était enfant. Mrs Hope Little se rappelait avoir assisté avec Miss Milligan, avant la guerre, aux cours que donnait le maître “Dancie” Reid à St Andrews les après-midis, où il enseignait the Scottish Lilt et the 6/8 Blue Bonnets, jouant parfois du violon tout en démontrant la danse ! Une autre personne présente à ces cours était Elizabeth Dunbar, qui devint plus tard Mrs West mais que l’on surnommait affectueusement “Tihi”. Elle fut professeur et examinatrice durant les premières années de la Summer School. La danse Highland Laddie lui avait été enseignée par le maître ‘Dancie’ John Reid de Newtyle. La fille de Mrs West, Wendy, poursuivit la tradition et enseigna à son tour Les “Ladies Highland and Step” à la Summer School : cette continuité permit d’en préserver le style.

Les danses qui suivent font partie du répertoire traditionnel le plus connu et que vous rencontrerez probablement. Vous pourrez trouver les descriptions de ces danses dans l’ouvrage en deux volumes the St Andrews Collection of Step Dances, et la musique correspondante sur le CD du même nom ; vous pouvez acheter l’un comme l’autre dans notre boutique en ligne.

  • Auld Reekie (Davidson)
  • Blue Bonnets (4/4 version)
  • The Bonnie Briest Knot
  • The Bonnie Broom (Fidler)
  • Come Ashore Jolly Tar (Haynes)
  • The Deeside Lilt (West)
  • The Dusty Miller
  • The Earl of Erroll
  • Flora MacDonald’s Fancy
  • The Flowers of Edinburgh
  • The Graces
  • Highland Laddie
  • The King of Sweden
  • The Dusty Miller (8 steps)
  • The Bonnie Briest Knot (long version)
  • Come Ashore Jolly Tar (Haynes - 8 steps)

 

Inscrivez-vous pour recevoir la e-newsletter de la RSCDS

Inscrivez-vous pour :

  • Être informé des événements RSCDS
  • Passer une annonce sur votre événement dans le réseau RSCDS et la diffuser auprès de milliers de gens du monde entier

Adhérez à une Branche RSCDS et découvrez les avantages réservés aux membres

La RSCDS, c’est 159 Branches et plus de 320 Groupes Affiliés répartis dans plus de 50 pays, sur tous les continents (sauf l’Antarctique).

Ils organisent et proposent des cours, des bals et toutes sortes d’événements dans leur région, et sont engagés dans une démarche de développement de la Danse et de la Musique Ecossaises au bénéfice des générations futures.

Nous vous invitons à essayer la danse écossaise pour voir par vous-même tout le plaisir que vous y trouverez ; alors venez donc et apprenez avec nous à « danser écossais ».

Où que vous soyez de par le monde, il y a très probablement de la Danse Ecossaise près de chez vous.

Trouver la Branche la plus proche pour moi

  • Copyright © 2018 Royal Scottish Country Dance Society
  • Registered Charity No. SC 016085
  • Company No. SC 480530
  • 12 Coates Crescent, Edinburgh, EH3 7AF